Talents-Coach

lundi, 16 juillet 2012 19:12

Les Antipathiques

Écrit par 
 

Il y a deux semaines, j’étais en train de travailler dans le cadre d’un projet de changement en entreprise avec deux personnes qui ont le rôle de conduire le groupe à travers le processus de changement.

Ce projet est un projet international et il y a des moniteurs qui supervisent le travail que chaque groupe doit faire dans chaque entreprise. J’ai parlé avec les deux personnes concernées, et, comme à chaque fois elles ont commencé à s’énerver lorsque nous avons fait référence à leur superviseur.

J’avais déjà observé autrefois cet énervement mais cette fois-ci j’ai voulu aller au bout du problème et comprendre qu’est-ce qui les dérangeait dans le comportement de ce superviseur.

Alors j’ai posé cette question :

Qu’est-ce qui vous dérange spécifiquement dans le comportement de ce superviseur ?

Après quelques secondes pendant lesquelles ces deux personnes ont réfléchi à leur réponse elles ont commencé à dire que cette personne était antipathique. Elles ont énuméré également d’autres caractéristiques négatives de son comportement.

Alors j’ai répété la question précédente.

be different pc 1600 clrLa réponse fut cette fois : Ce superviseur cherche toujours les choses qui ne fonctionnent pas, il nous met toujours en évidence les qualités que l’on a pas et il le fait avec une expression corporelle de jugement que l’on ne peut pas ici reproduire.

Je connais ces personnes depuis des mois et dans le passé elles m’ont dit qu’elles avaient du mal à communiquer avec ce superviseur et que si elles pouvaient ne pas le faire elles ne le feraient pas.

Dans ce cas nous sommes clairement en présence d’une personne (Le superviseur) qui est identifiable dans la méthodologie PNL comme étant un « Mismatcher ».

Lorsqu’il y a un verre à moitié rempli, ce type de personne détecte toujours la moitié vide.

Etre « mismatcher » peut être une qualité très importante mais ça peut devenir un handicap lorsque l’on doit conduire un groupe de personnes vers un objectif.

Le problème est que quand le « mismatcher » n’est pas capable de donner son feedback sans heurter l’esprit des gens, il devient aux yeux des autres un juge qui critique.

Cette incapacité place donc le « mismatcher » dans une position d’antipathie.

Tout le monde fera son possible pour ne pas travailler avec lui.

Le contraire de « mismatcher » c’est la personne qui voit toujours le verre à moitié plein.

C’est aussi une qualité mais ça peut devenir un gros frein quand il s’agit de voir les manques qui sont à la base du processus. C’est aussi un frein pour trouver des solutions à certains problèmes.

L’idéal serait de rassembles ces deux qualités et d’avoir un caractère de « mismatcher » qui est capable d’aller à la rencontre des autres pour leur faire part de ce qu’il a découvert.

La tendance du « mismatcher » ou des personnes qui vont trop à la rencontre des autres, peut être mitigée avec un travail effectué avec l’aide de la PNL.

La semaine prochaine Talents Coach propose une formation spéciale d’introduction à la PNL où l’on enseignera les bases pour corriger ce type de problèmes. Plus d'info cliquez ici ...

Mario Mason

Abonnez-vous au Blog par email
  1. Invalid Input
  2. {je-declare-avoir-lu-et-accepte-le-traitement-des-donnees-personnelles-5}
 
et recevez gratuitement un EBOOK
© Copyright - Tous droits réservés - Toute reproduction interdite
Lu 62770 fois Dernière modification le mardi, 23 juillet 2013 10:18
Mario Mason

PDG de plusieurs entreprises en Europe pendant 14 ans, en 2002 il débute son expérience professionnelle dans l’univers du consulting avec Kaizen Institute. En 2006, il fonde sa propre société de consulting et de coaching, Phoenix Strategies, qui s'occupe d'implanter ...

Presentation Publique - Formation NS MÉTA-PNL & MARKETING blog

 

Dates Informations

S’inscrire

Paris Samedi 25 Octobre

La presentation est gratuite mais il faut s'inscrire

S’inscrire