Talents-Coach

mardi, 08 mai 2012 09:35

Le Coaching de la prise de décision

Écrit par 
 

Parfois en entreprise on commence un processus de changement en fixant des cahiers des charges et des objectifs mais sans vérifier si les acteurs concernés ont réellement pris la décision d’entrer dans le changement.

Cette vérification est un préalable indispensable tant au regard de l’économie d’énergie que vis à vis de l’adhésion au processus par les personnes concernées.

Dans le modèle du Meta-Coaching de L. Michael Hall et Michelle Duval on travaille sur l'axe de la prise de décision après avoir travaillé sur l'axe de la motivation.

(Voir l'article précédent à ce sujet)

A ce stade on doit déjà  avoir un objectif bien formulé mais les personnes avec lesquelles on l'a défini, peuvent n'avoir pas encore pris la décision de passer à l'action.

En effet même si l'objectif de travailler sur l'axe de la motivation est clair, Il peut il y avoir encore des doutes, des incertitudes, des choses à explorer pour prendre la décision finale.

axeLe coach-manager va donc travailler sur cet axe en jonglant entre le rôle de l'enquêteur et le rôle de celui qui provoque.

Le but est de créer chez les acteurs concernés par le processus de changement l'énergie suffisante pour décider de changer.

Ce travail de coaching va se faire sur un meta-programme appelé actif/réflexif.

A chaque extrémité de l'axe représentatif de ce meta-programme il y a deux aspects opposés, l'aspect actif et l'aspect réflexif.

L'aspect Réflexif

Si une personne a une attitude ou une préférence de pensée plutôt orientée vers l'extrême réflexif cela veut dire que de sa vision du monde face à une situation de changement le conduit à peser toutes les questions induites, à évaluer chaque contrepartie, chaque conséquence des actions à entreprendre.

La contrepartie négative est que la prise de décision finale s’accompagne d’un très long délai.

Dans cette phase on peut aider la personne à découvrir les vraies raisons inconscientes pour lesquelles elle veut ou rejette le changement. Il est possible aussi qu’à la fin de ce travail la personne se rende compte qu’il vaut mieux changer d'objectif parce qu’elle en a fait émerger un autre plus important.

Cette démarche est par ailleurs de nature à mettre en évidence les raisons majeures qui justifient la poursuite du changement.

L'aspect Réflexif et le rôle de l'Enquêteur.

Pour faire dénicher par la personne toutes les facettes relatives à  son objectif, le coach devra utiliser avec suffisamment de pertinence et de hardiesse l’art du questionnement, outil phare du coaching.

Il s’agit de nettoyer avec clarté le champ opératoire dans lequel doit s’exprimer le changement. L’analyse de la situation actuelle et les croyances qu’elle peut entraîner ne doivent plus masquer les vrais enjeux. Poussé à son terme, le processus doit permettre pour le coach de placer la personne en situation d’aborder la phase suivante.

Il doit pour cela provoquer.

L'aspect Actif.

Si la personne est plutôt orientée vers l'action cela veut dire que dans sa vision du monde elle aura tendance à agir vite sans trop réfléchir.

L'aspect négatif de cette façon de procéder, fait courir le risque de ce retrouver tôt ou tard en situation d’échec à cause de certains aspects (pas seulement des détails) qui n’ont pas été considéré et aussi parce que l’on aura perdu dans la précipitation à agir, la vision ultime des actions entamées et la motivation afférente.

L'aspect Actif et le rôle du Provocateur

Dans ce rôle le coach-manager questionne la personne pour lui faire franchir les pas vers une décision finale.

Dans ce but, Il va taquiner, railler, ridiculiser, aiguillonner son sujet, voire même le tourmenter.

Les questions peuvent être du type:

         - Vous avez peut-être besoin de souffrir dix ans supplémentaires de frustration?

         - Vous vous moquez de vous même?

         - En êtes vous à vous prouver à vous même que vous êtes un homme ou une femme?

         - Pensez-vous être digne de pouvoir continuer à vous présenter en public ?

Le coaching est un art, apprendre à danser avec l'énergie du client, le conduire comme dans une danse ou il veut et il peut aller tel est le travail d'un coach.

Mario Mason

Important:

Vous pourrez avoir une explication du modèle des "4 axes du changement" directement par L. Michael Hall le 10 Juillet 2012 à Paris. Pour plus d'infos sur le séminaire cliquez sur le lien : http://www.talents-coach.com/conference-l.-michael-hall-a-paris.html 

 

Abonnez-vous au Blog par email
  1. Invalid Input
  2. {je-declare-avoir-lu-et-accepte-le-traitement-des-donnees-personnelles-5}
 
et recevez gratuitement un EBOOK
© Copyright - Tous droits réservés - Toute reproduction interdite
Lu 11064 fois Dernière modification le mardi, 23 juillet 2013 10:23
Mario Mason

PDG de plusieurs entreprises en Europe pendant 14 ans, en 2002 il débute son expérience professionnelle dans l’univers du consulting avec Kaizen Institute. En 2006, il fonde sa propre société de consulting et de coaching, Phoenix Strategies, qui s'occupe d'implanter ...

Presentation Publique - Formation NS MÉTA-PNL & MARKETING blog

 

Dates Informations

S’inscrire

Paris Samedi 25 Octobre

La presentation est gratuite mais il faut s'inscrire

S’inscrire